7 raisons de manger des algues

23 mars 2018 | Alimentation | 0 commentaires

On trouve de nombreuses variétés d’algues, classées en fonction de leur couleur : les algues vertes, les algues brunes et les algues rouges. Les plus courantes dans le commerce sont la laitue de mer, les cheveux de mer, la dulse, le haricot ou spaghetti de mer, la nori, le wakame, l’hijiki, le varech et les laminaires.

Voici leurs principaux bienfaits

Les bienfaits des algues sur le cancer

Des études ont démontré que différentes algues ou leurs composés avaient la capacité de contrer le développement de tumeurs mammaires chez l’animal et d’induire la mort de certaines cellules cancéreuses. Les algues, qui ont tendance à s’opposer à l’oestrogène, pourraient constituer un facteur protecteur dans le développement des cancers hormonodépendants comme ceux du sein ou de la prostate.

 

Les algues, un puissant antioxydant

Les algues contiennent différents composés antioxydants incluant des caroténoïdes( lutéine et zéaxanthine), des flavonoïdes (catéchines), des acides phénoliques (tannins) ainsi que certaines vitamines (principalement les vitamines C et E).

 

Les algues pour faire le plein de fibres

Les algues contiennent des quantités intéressantes de fibres. Selon la variété, une portion d’algues fraîches peut contenir jusqu’à 8 % de la quantité de fibres recommandée quotidiennement. Les algues séchées, quant à elles, contiendraient de 35 % à 50 % de leur poids sous forme de fibres. De façon générale, une alimentation riche en fibres alimentaires peut contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires, ainsi qu’au contrôle du diabète de type 2 et de l’appétit. Les fibres contenues dans les algues pourraient être plus efficaces pour diminuer le cholestérol sanguin et l’hypertension que celles d’autres sources.

 

Pour lutter contre le cholestérol

Le wakame et la nori contiennent des phytostérols. Ces composés ressemblent au cholestérol sur le plan chimique et empêchent l’absorption de ce dernier dans l’organisme. La consommation de phytostérols pourrait réduire les taux de cholestérol dans le sang, particulièrement le cholestérol LDL (mauvais cholestérol).

 

L’iode

L’iode entre dans la composition des hormones thyroïdiennes, nécessaires à la régulation de la croissance, du développement et du métabolisme. Par contre, des concentrations trop élevées en iode peuvent provoquer des problèmes de fonctionnement de la glande thyroïde. Malgré les quantités d’iode relativement élevées dans la nori, sa consommation usuelle ne présente pas de risque notable pour la santé. Une ou deux feuilles de nori (équivalant à 8 à 15 sushis) suffisent pour combler les besoins quotidiens en iode.

 

Vitamines et minéraux principaux

Les algues sont des sources importantes de Vitamine A, B2 (riboflavine), B5 (acide pantothénique), B9 (folates), Vitamine C et Vitamine K.

Elles contiennent aussi de nombreux minéraux dont le Cuivre, le Fer, le Manganèse, le Magnésium, le Calcium, le Phosphore et enfin le Zinc.

 

Comment les utiliser

Voici deux idées de recettes simples pour les intégrer facilement à votre quotidien

Le tartare

Tartare d'algues | Verte de Terre

Photo: Verte de Terre

Ici deux versions du tartare d’algues, à déguster sur du pain ou avec des crudités, en apéritif.

Le gomasio

Gomasio aux Algues - Les Recettes de Juliette

Photo: Les Recetttes de Juliette

Le gomasio est un condiment à base de sésame grillé et de sel. Vous obtiendrez ici un gomasio plus iodé et plus typé, pour assaisonner toutes sortes de plats.

Pin It on Pinterest

Share This